inattaquable

inattaquable [ inatakabl ] adj.
• 1726; de 1. in- et attaquable
1Qu'on ne peut attaquer avec quelque succès. Poste, position inattaquable.
2Qui ne peut être attaqué, altéré. inaltérable. Métal inattaquable par l'acide.
3Qui ne peut être mis en cause. Texte, alibi inattaquable. certain, incontestable, irréfutable. Une réputation inattaquable. irréprochable.
(Personnes) Qu'on ne peut attaquer, parce qu'il n'y a pas de motif ou que la personne est protégée. « Elle est inattaquable [...] C'est une honnête femme » (Maupassant). Un mafieux inattaquable.
⊗ CONTR. Attaquable, critiquable, douteux.

inattaquable adjectif Qui ne peut être sérieusement attaqué : Forteresse inattaquable. Qui échappe à toute critique ou contestation : Jugement inattaquable.inattaquable (synonymes) adjectif Qui ne peut être sérieusement attaqué
Synonymes :
Qui échappe à toute critique ou contestation
Synonymes :
- irréfutable
- irrépréhensible
- irréprochable

inattaquable
adj. Qu'on ne peut attaquer. Forteresse inattaquable.
|| Fig. Démonstration inattaquable.

⇒INATTAQUABLE, adj.
Qui ne peut être attaqué.
En partic.
Rare. Qui ne peut être attaqué militairement avec quelque chance de succès. Synon. imprenable, invincible. La grande poussée des barbares commençait; les Germains, jusque-là inattaquables, attaquaient (RENAN, Marc-Aurèle, 1881, p. 251). En se réfugiant dans l'expérience intérieure on croyait trouver contre l'athéisme un asile imprenable, une forteresse inattaquable (Théol. cath. t. 4, 1 1920, p. 793).
Littér. [En parlant d'une pers.] Qu'on ne peut séduire. Vertu inattaquable. Je la croyais en toute conscience la plus honnête femme du monde, la plus inattaquable et la plus invincible (DUMAS fils, Ami femmes, 1864, IV, 2, p. 154).
Qui ne peut être mis en cause, qui échappe à toute critique, à toute contestation.
[En parlant de qqc.] Synon. incontestable, indiscutable, irréfutable. Un testament par-devant notaire est inattaquable. En effet, l'identité de la personne ne peut être niée, le notaire a constaté l'état de sa raison, et la signature ne peut donner lieu à aucune discussion (BALZAC, Cous. Pons, 1847, p. 250). Il [le catholicisme] ne me semble pur et inattaquable que dans les pauvres d'esprit (GONCOURT, Journal, 1863, p. 1269) :
1. ... le principal souci de Leibniz n'est pas de faire servir ses méthodes à la résolution de tels problèmes concrets, ni non plus de les déduire de principes rigoureux et inattaquables, mais avant tout de mettre sur pied un algorithme reposant sur le maniement formel de quelques règles simples.
BOURBAKI, Hist. math., 1960, p. 211.
[En parlant (du comportement, de la personnalité) d'une pers.] Synon. irréprochable. Son honnêteté m'apparaît inattaquable (RENARD, Journal, 1905, p. 1016). Elle passait, parmi les bourgeois du pays, pour originale de mœurs et un peu gâtée par ses séjours à Paris, quoique inattaquable dans sa piété (ARNOUX, Écoute, 1923, p. 181).
Inattaquable par, à (qqc.). Qui ne peut être altéré par (quelque chose). Synon. inaltérable. Inattaquable par l'acide chlorhydrique, il [le kaolin] est décomposé par l'acide sulfurique bouillant (LAPPARENT, Minér., 1899, p. 479) :
2. Une mention spéciale doit être faite pour l'acier inoxydable qui, en plus de toutes les qualités des autres métaux, en possède certaines qui lui sont propres : grande résistance qui le rend inattaquable aux intempéries, à l'eau salée...
Arts et litt., 1935, p. 22-04.
REM. 1. Inattaquabilité, subst. fém., hapax. L'inattaquabilité du corps simple serait un fait analogue à la stabilité des lois de notre univers (RENAN, Feuilles dét., 1892, p. 411). 2. Inattaquant, -ante, adj., hapax. Il aimait placer autour de ses pensées, comme d'autres avant leur signature, de ces gestes préalables, emphatiques et inattaquants (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 278).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1726 (DESFONTAINES, Dict. néologique ds St. neophilol. t. 27, p. 232 : « passim dans les Mém. de Trév. »). Dér. de attaquable; préf. in-1. Fréq. abs. littér. : 135.
DÉR. Inattaquablement, adv., hapax. Une fortune gigantesque inattaquablement aliénée dans les mains d'un certain Évêque (BLOY, Hist. désobl., 1894, p. 35). []. 1re attest. 1894 id.; de inattaquable, suff. -ment2.
BBG. — QUEM. DDL t. 18.

inattaquable [inatakabl] adj.
ÉTYM. 1726; de 1. in-, et attaquable.
1 Qu'on ne peut attaquer avec succès. || Poste militaire, position inattaquable.
1 Il avait attaqué avec trop d'opiniâtreté un corps inattaquable.
Voltaire, Correspondance avec le roi de Prusse, Notice sur le roi…
2 Une société très dure qui imposerait ses cadres, ses faveurs et sa hiérarchie, sans ménagement, sans admettre une critique, serait inattaquable. La révolte ne vient jamais des victimes (…)
J. Chardonne, l'Amour du prochain, VII, p. 176.
Par analogie :
3 La trouvant attachée à son mari, à ses devoirs, toujours froide, raisonnante, et inattaquable par les sens, il l'attaqua par des sophismes (…)
Rousseau, les Confessions, V.
2 Qui ne peut être attaqué, altéré. Inaltérable. || Substance inattaquable par la rouille.
4 Je vois ces traces de l'âge comme étrangères à toi (…) Un visage aimé est inattaquable (…) Il ne change pas, alors que tout change en nous.
J. Chardonne, les Destinées sentimentales, p. 417.
3 Qui ne peut être mis en cause. || Droit inattaquable. || Texte, preuve inattaquable. Authentique, certain. || Vertu inattaquable. → Hors d'atteinte. || L'honnêteté (cit. 4) inattaquable d'un critique. (Personnes). Dont la conduite, la personnalité ne prêtent à aucune critique. || C'est un homme inattaquable. || Elle est inattaquable sur le plan moral.
5 Ce qui fit le charme d'Emmeline, ce fut son parti pris de n'attaquer personne, et d'être elle-même inattaquable.
A. de Musset, Nouvelles, « Emmeline », III.
6 Mme Walter est une de celles dont on n'a jamais rien murmuré, mais tu sais, là, jamais, jamais. Elle est inattaquable sous tous les rapports (…) C'est une honnête femme.
Maupassant, Bel-Ami, II, III.
REM. Renan emploi le dér. inattaquabilité n. f. (Feuilles détachées, p. 411, in T. L. F.) et Bloy l'adv. inattaquablement (Histoires désobligeantes, p. 35, in T. L. F.).
CONTR. Attaquable, critiquable, douteux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • inattaquable — (i na ta ka bl ) adj. Qu on ne peut attaquer. •   Il [le roi de Prusse] avait attaqué avec trop d opiniâtreté un corps [autrichien] inattaquable, VOLT. Corresp. avec le roi de Prusse, Notice sur le roi. •   Il [l empereur] venait d envoyer… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INATTAQUABLE — adj. des deux genres Qu on ne peut attaquer. Un poste inattaquable.   Il s emploie aussi figurément. Un droit, un titre inattaquable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INATTAQUABLE — adj. des deux genres Qu’on ne peut attaquer. Un poste inattaquable. Fig., Un droit, un titre inattaquable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • acier inattaquable — nerūdijantysis plienas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. non corroding steel; rustless steel; stainless steel vok. rostfreier Stahl, m rus. нержавеющая сталь, f pranc. acier inattaquable, m; acier inox, m; acier inoxydable, m …   Fizikos terminų žodynas

  • irréprochable — [ ireprɔʃabl ] adj. • v. 1460; de 1. in et reprocher ♦ À qui, à quoi on ne peut faire aucun reproche. Une mère irréprochable. ⇒ parfait (cf. Sans reproche). « congédier un serviteur irréprochable » (Baudelaire). Fonctionnaire irréprochable. Dr.… …   Encyclopédie Universelle

  • authentique — [ otɑ̃tik ] adj. • autentike XIIe; lat. jurid. authenticus, du gr. 1 ♦ Dr. Acte authentique (opposé à acte sous seing privé ) : acte reçu par officiers publics ayant le droit d instrumenter dans le lieu où l acte a été rédigé, et avec les… …   Encyclopédie Universelle

  • incorruptible — [ ɛ̃kɔryptibl ] adj. • XIVe; bas lat. incorruptibilis 1 ♦ (Choses) Qui n est pas corruptible. ⇒ inaltérable, inattaquable. Bois incorruptible. ⇒ imputrescible. « j aime l or. Chaud, froid, clair, sombre, incorruptible » (Cocteau, « Les Dames du… …   Encyclopédie Universelle

  • irréfutable — [ irefytabl ] adj. • 1747; de 1. in et réfutable ♦ Qui ne peut être réfuté. Argument, preuves irréfutables. ⇒ formel, incontestable, indéniable, indiscutable, irrécusable. « Il est impossible de prouver que de telles affirmations sont vraies [ou] …   Encyclopédie Universelle

  • inatacabil — INATACÁBIL, Ă, inatacabili, e, adj. Care nu poate fi atacat, contestat; neatacabil. – Din fr. inattaquable. Trimis de valeriu, 10.10.2007. Sursa: DEX 98  INATACÁBIL adj. 1. v. invulnerabil. 2. neatacabil. (Un argument inatacabil.) Trimis de… …   Dicționar Român

  • attaquable — [ atakabl ] adj. • 1587; de attaquer ♦ Qui peut être attaqué, qui est exposé aux attaques. ⇒ vulnérable. Cette procédure n est pas attaquable. Testament attaquable. ⇒ annulable, illégal. ⊗ CONTR. Inattaquable. ● attaquable adjectif Qui peut être… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.